Wilfried & Co

Les différentes danses

Danses de couple et danses solo

shoe-repair-11

Le Rock’n’Roll

Le rock ‘n’ roll est un genre musical populaire ayant émergé aux États-Unis à la fin des années 1940 et au début des années 1950, découlant directement de styles musicaux tels que le gospel, le blues, le jazz, le boogie woogie, le jump blues, le rhythm and blues et la musique country.

Dans les premiers enregistrements de rock ‘n’ roll , le piano ou le saxophone sont généralement les instruments principaux, mais ils ont été complétés ou remplacés par la guitare entre le milieu et la fin des années 1950. Le rythme est essentiellement un rythme de danse avec un contre-temps accentué, qui est presque toujours fourni par la caisse claire. Le rock ‘n’ roll classique est généralement joué avec une ou deux guitares électriques (une rythmique, une solo), une contrebasse ou après le milieu des années 1950 une guitare basse électrique, et un kit de batterie.

Au-delà d’un simple style musical, le rock ‘n’ roll, a influencé les modes de vie, la mode, les attitudes et la langue dans la deuxième moitié du XXe siècle. Il se caractérise par un nombre de passes plus ou moins important et Celles-ci sont indénombrables et chaque danseur connaît un nombre de passes plus ou moins important selon son niveau. C’est le leader qui guide la danse et décide des passes à réaliser.

shoe-repair-11

Les Danses de Salon

Le terme danses de salon est le terme utilisé, après 1950, pour différencier les danses existantes du rock’n’roll naissant. Ce sont les danses pratiquées dans les salons, bals, soirées, guinguettes et thés dansants.

Aujourd’hui, pratiquée par de très nombreux amateurs, elle fait également l’objet de nombreux concours souvent professionnels, particulièrement pour la variante très compétitive de la danse sportive.

Nous pouvons retrouver deux styles : les standards ( Valse lente et viennoise, Tango, Quickstep, Slow Fox) qui se caractérisent par une position du couple fermée et les Latines ( Cha Cha Cha, Paso-Doble, Rumba, Samba et Jive) qui se caractérisent par une position du couple ouverte.

shoe-repair-11

Le Lindy hop

Le Lindy Hop est une danse sociale africaine-américaine née au milieu des années 1920 à Harlem (New York). C’zst une des danses qui ont émergé de la musique swing, courant du jazz en vogue à cette époque. Il s’est en particulier déployé à partir de l’ouverture du Savoy Ballroom en 1926. Ce club se voulait comme un lieu raffiné et non discriminatoire, contrairement aux autres clubs qui pratiquaient la ségrégation. Là bas, le Lindy Hop a côtoyé de nombreuses autres danses sociales.

Le Lindy Hop est à cette époque un espace de libération pour une population opprimée par la société et les fantasmes racistes. Le Lindy Hop a connu un regain de popularité et de médiatisation à partir des années 1980, suite à la forte implication de plusieurs danseurs et danseuses ayant participé à son développement pendant pendant l’ère swing, comme Frankie Manning, Norma Miller [archive] et Al Minns. Aujourd’hui on danse à nouveau le Lindy hop dans tous les États-Unis et dans le monde entier.

En France, les principales scènes de Lindy hop sont Paris, Tours, Toulouse, Montpellier, Grenoble, Strasbourg et Aix-en-Provence. De nombreux festivals y sont organisés tout au long de l’année. A Nancy, vous pouvez pratiquer cette danse qui fait qu’une fois que l’on y a goûté, on ne peut plus sans passer…

shoe-repair-11

Le West Coast Swing

Le West Coast Swing (WCS) est une danse à deux de style swing. Elle est issue du Lindy Hop (1930) dont les mouvements ont été adoucis tout au long du XXème siècle. Elle est caractérisée par des mouvements très fluides et élastiques des partenaires. Moderne dans son approche, le West Coast Swing est dansé à la fois en social et en compétition de par son essence swing, il laisse une grande place à l’humour et au fun. Enfin, via les influences des autres rythmes & danses (Latines, Hip-Hop) la versatilité de cette danse est unique et lui apportent une richesse particulière.

Le West Coast swing se danse initialement dansé sur du blues, cette danse a toujours su évoluer avec les rythmes des époques traversées : Jazz, rock’n’roll, Country, Rock, Disco, Funk. RnB, Pop, Dance, Kizomba et du Zouk. Historiquement et longtemps cantonné à la Californie (côte ouest) puis aux États-Unis d’Amérique, le WCS s’est rapidement développé à l’échelle mondiale à partir des années 2005 avec l’intégration des rythmes musicaux actuels. 

shoe-repair-11

Le Balboa

La Balboa est une danse swing née dans les années 1920 sur la côte Ouest des États-Unis. Cette danse est issue du Charleston et a été conçue pour prendre moins d’espace sur les planchers de danse.

Elle se danse le plus souvent en 8 temps sur des musiques swing, et ses jeux de jambes sont plus particulièrement adaptés aux tempos rapides, sans exclure pour autant les tempos lents. Le Pur Balboa (Balboa d’origine), se danse uniquement en position fermée tandis que le Bal Swing (qui fut créé une dizaine d’années après dans le Comté d’Orange) autorise des positions ouvertes, de nos jours les deux ne font plus qu’un appelé Balboa.

Les traits caractéristiques de cette danse sont une connexion danseur-danseuse par le buste et le bassin en position fermée, et un pas de base glissé proche du mouvement que l’on fait lorsqu’on cire le parquet. C’est une danse de contact où les sensations ressenties par les danseurs sont proches du tango argentin.

shoe-repair-11

Le Blues

Le boogie est une danse du courant swing (comme le lindy-hop, le balboa, etc.) se dansant essentiellement sur du Boogie-woogie (d’où le nom). Le style du boogie est à cheval entre le rock’n’roll (pas de base en 6 temps) et le lindy-hop (aspect swingué et interprétation). L’élément roulant d’un train s’appelle le bogie. La jonction entre deux paires de rails d’une voie ferrée n’est jamais parfaite (il y a toujours un espace entre les rails qui est prévu pour compenser la dilatation du métal). Donc, lorsque le train roule et qu’il rencontre l’espace vide au passage d’un nouveau rail, le bogie reçoit un à-coup. En fait, le bogie a deux essieux : donc ce sont deux à-coups que l’on ressent (le fameux « ta-da… ta-da… » du train qu’on peut entendre encore de nos jours, quoique beaucoup plus faible, sur les voies non équipées en longs rails soudés).

Revenons dans les années 1920, avec les bûcherons noirs qui traversaient régulièrement la Louisiane et le Texas en train. Pour se divertir durant le voyage (très long), ils jouaient du piano. Cependant, les musiques sont brouillées par le bruit des bogies qui sautent. Mais, plutôt que de se laisser polluer la musique par ce rythme parasite, ces jazzmen ont eu l’idée de jouer avec (ce qui est dans l’esprit du jazz : jouer avec la musique). Il fallait trouver un nom à cette musique : the bogie music aurait pu convenir, mais, sans doute par jeux de mots, pour la sonorité, pour coller au « ta-da… ta-da… », bogie-woogie a plus marqué les esprits, terme rapidement altéré en boogie-woogie.
L’officialisation de l’appellation aura lieu en 1928 lors de l’enregistrement de Pinetop’s Boogie-Woogie par Pinetop Smith (1907-1929).

Tout le monde connaît le blues, la musique. Issu des plantations, il est l’évolution du chant et des mélodies des esclaves, mélange de traditions africaines et de complaintes européennes. « Le blues est une danse assez rapidement accessible et très agréable sans se prendre la tête. » La sensualité ou le rapprochement n’est évidemment pas obligatoire !! « Chacun vit la danse à sa manière. Le mouvement et le rythme du blues sont très agréables mais j’apprécie surtout la liberté de créativité qu’on ressent dans la danse. Je pense que, lorsqu’on se fond dans la musique et qu’on trouve une alchimie avec son partenaire, le côté sensuel de la danse est totalement occulté. »

shoe-repair-11

La salsa

En danse, la salsa de style portoricain (l’appellation « salsa portoricaine » ou « porto » étant plus fréquente) est un type de salsa. Ce style ne vient absolument pas de Porto Rico mais dérive du Mambo (d’où son appellation de « salsa-mambo » aux États-Unis), type de salsa inventé par la communauté latino-américaine des États-Unis. Les Français appellent les différents styles de salsa en ligne salsa portoricaine.
Techniquement, les danseurs se déplacent sur une ligne imaginaire appelée couloir, alors que dans la salsa cubaine, les déplacements se font sur des cercles ou des arcs de cercle.

shoe-repair-11

Le Jazz Roots

Le jazz roots est la danse afro-américaine solo des années swing (1920-1940), descendant de certaines danses africaines et du charleston, contemporain du Lindy Hop et des claquettes, et précurseur des danses de rues modernes telles que le funk et le hip-hop.

Le terme « Jazz Roots » est l’adaptation du terme appliqué au milieu du jazz pour différencier la danse jazz des années Swing de la danse jazz moderne (modern jazz) développées à partir des années 1940 par des chorégraphes comme Jack Cole, Bob Fosse ou Matt Mattox, qui ont expérimenté des mélanges entre différentes danses (danse classique, danses asiatiques, Claquettes) et fait perdre à la danse son ancrage dans le sol, sa rythmique et sa relation intime avec la musique pour trouver une résonance plus scénique. Le jazz roots inclut les danses (solo ou de groupe) des années swing comme le Shim Sham, le Big Apple, le Tranky Doo et intègre un grand nombre de pas issus du charleston.

shoe-repair-11

Venez partager notre passion pour la musique et la danse !

Inscrivez-vous à des vours, un stage, un atelier, un week-end, ou un concert...
« Faites le premier pas » en vous inscrivant à la newsletter, en nous contactant, ou en participant à un de nos évènements… car  avec Wilfried & Co… « la danse devient… MAGIQUE »